Sélectionner une page

YouTube Kids est arrivé en Suisse

Alors, bonne ou mauvaise nouvelle ? Evolution positive ou sésame au risque addictif ?
Depuis hier, Youtube Kids est arrivé en Suisse.
Avec des outils pour sélectionner les chaînes, la limitation du temps d’écran, une reconnaissance vocale pour les plus petits… Google s’attaque en tous les cas à la problématique de l’utilisation de Youtube par nos enfants.
Pour le meilleur ou pour le pire ? … Le temps nous le dira.

http://www.agefi.com/home/entreprises/detail/edition/online/article/youtube-kids-prevoit-des-outils-pour-selectionner-les-chaines-que-les-enfants-peuvent-regarder-et-limiter-la-duree-dutilisation-avec-une-fonction-de-recherche-vocale-la-plateforme-de-video-485114.html

Conseil N° 6 : Pas facile de donner l’exemple …

Comment demander à un ado de ne pas être sans arrêt scotché à son smartphone si nous ne sommes pas nous-mêmes capables de déconnecter un peu?
Ca semble évident, mais ce n’est pas si simple !

N’oublions pas à quel point le mimétisme est puissant chez les enfants.
Il ne s’agit pas de culpabiliser, mais gardons juste en tête que nous sommes leur premier modèle.
Pensez aux messages que vous leur envoyez au travers de votre utilisation .
En laissant notre smartphone posé là, juste à côté de nous en allant au restaurant par exemple, en l’utilisant en conduisant …En consultant notre téléphone à chaque notification…

Dans certaines familles, laisser tourner la télévision en mode automatique fait partie du quotidien, mais
un morceau de musique c’est plus sympa comme  » bruit de fond  » , non ? 😉

Essayons alors de trouver quelques « trucs » qui nous aident à déconnecter un peu.

Un ami entrepreneur a mis en place une méthode dans son activité professionnelle car il était dépassé par la gestion de sa boîte mail. Il ne coupait pas, ni en vacances, ni dans sa vie de famille en rentrant chez lui .
Cette méthode peut sembler un peu extrême, mais elle s’est révélée très efficace …
Il a prévenu ses collègues qu’il ne consulterait désormais ses mails que dans certaines plages horaires.
S’il y a une urgence, ils l’appellent directement.
Ils savent donc par exemple qu’avant 10h, il ne les traite pas , mais en cas de force majeure ils peuvent s’appeler pour en discuter.
Ce « planning » de consultation l’a soulagé d’une charge mentale énorme et il a gagné en efficacité.

En famille, laisser les smartphones dans une boîte lors des repas et durant la nuit par exemple est un petit truc efficace très facile à mettre en place. Et on profite ainsi tous mieux des moments passés ensemble !

Rien de tel qu’un réveil  » à l’ancienne » également pour éviter de sauter sur son téléphone.
Comme premier réflexe de la journée, y’ a mieux non ?
Alors, on l’attaque cette détox ?😉

Conseil N° 5 : Ne pas diaboliser les écrans …


On en entend parler chaque semaine dans les médias, les écrans sont partout, omniprésents…

Les spécialistes de la psychologie, de l’éducation, de la santé tirent la sonnette d’alarme.
Certains vont même jusqu’à les accuser d’être responsables d’une certaine forme d’autisme chez les plus jeunes, ils parlent d’autisme  » virtuel « .
Chez Peacefulfamily, nous sommes là pour vous apporter un point de vue, un point de vue…totalement subjectif !
Celui d’une maman, d’une maman de deux enfants ados maintenant…Mais pas que…

Nous vous apportons aussi l’avis de spécialistes des écrans, de la santé et de l’éducation au travers de nos interview et des articles que nous relayons car ils nous parlent et permettent d’alimenter le débat sur la place qu’occupent les écrans dans notre société…

Les écrans sont là, c’est une réalité, ils font partie de nos vies, qu’on le veuille ou non, que ce soit une bonne chose ou pas.
Faut-il les interdire, car ils nous font peur ?
Nous pensons qu’il ne sert à rien de nager contre le courant…
Autant accompagner nos petits poissons du mieux qu’on peut, même si comme tout parent…on commet des erreurs.
Accompagner, oui, mais comment ?
Intéressez-vous, fixez des règles, questionnez-les sur leurs motivations et évitez les discours alarmistes, moralisateurs ou inspirés d’une époque qui n’est en tout état de cause plus la notre…!😉

Encourager son enfant à passer des moments seul pour plus de créativité !

Très bel article qui parle non pas d’ennui, mais bel et bien de créativité !
On y découvre les bienfaits de laisser son enfant seul par moments, un apprentissage positif pour sa future vie d’adulte.
…Et ça nous déculpabilise, nous, génération de parents, qui a parfois tendance à vouloir que leurs enfants en fassent un peu trop ou soient toujours occupés !😉 Enfin, comme toujours, tout est question d’équilibre !

https://www.huffingtonpost.fr/linda-simpson/pourquoi-il-faut-encourager-son-enfant-a-passer-du-temps-seul_a_23652362/

Conseil N°4 : Limitez les écrans chez les plus jeunes

On est tous passé par là …La fameuse crise de notre petit dernier en plein resto. Les cris, les couverts qui volent un peu partout…Puis, la honte…Tous ces regards tournés vers nous, parents indignes et incompétents que nous sommes… tous 😉😫…

Alors que faire ?
Dans cette situation la tentation de la tablette ou de l’écran de notre smartphone juste là dans notre poche est bien là, et ça se comprend.
Cet engin a été développé pour nous captiver en quelques secondes, que nous ayons 18 mois ou 99 ans…
Mais le hic c’est que le cerveau d’un enfant de 18 mois, n’est pas du tout celui d’un adulte.
Il est en pleine construction et a des besoins spécifiques.
Un petit enfant doit développer sa motricité en bougeant, en expérimentant avec son corps tout entier, pas seulement en frottant la surface d’un écran avec son doigt.
Il doit apprendre à décoder des mimiques pour sa sociabilisation, et pour cela il a besoin d’interactions réelles avec son entourage, avec des visages qui lui sourient et des gros yeux fâchés si il a fait une bêtise.
Il doit pouvoir décoder les émotions pour pouvoir mieux s’adapter dans sa vie sociale.
Votre enfant a aussi besoin de développer son langage et sa capacité d’attention et de concentration, au calme et à son rythme.
Alors placez un écran sous son petit nez, et vous verrez à quelle rapidité l’écran va le happer au détriment de tous ces apprentissages.
Un nombre important d’études et de recherches (Linda Pagani, Tiffany Pempek, Serge Tisseron etc…) démontrent que l’utilisation des écrans chez les enfants en dessous de 3 ans nuit à leur développement.
Alors soyons vigilants, et réfléchissons également au message que nous envoyons à nos loulous.
Un exemple que j’ai vécu tout récemment et qui vous parlera peut être …
L’autre jour, je faisais un jeu de société avec ma fille, mon smartphone posé sur la table juste à côté.
Forcément quelques minutes plus tard une notification me signala que j’avais reçu un message. Par reflex, je le pris pour regarder mon message.
Inutile de vous dire que le message important, je le reçu juste un peu plus tard …Au travers du regard interrogatif et terriblement déçu de ma fille.
Le message que je venais de lui envoyer à elle, n’était vraiment pas glorieux…Lui faisant comprendre que cet appareil en plastique était plus important qu’elle ou le moment privilégié que j’aurais dû favoriser à ce moment là…Pensons-y !

 

 

Envie de vous faire livrer Bizzy hors de Suisse ?

Bizzy sera bientôt disponible à la livraison hors de la Suisse. Voulez-vous être tenu(e) au courant lorsque cela sera le cas ? Entrez votre adresse e-mail et nous vous contacterons prochainement 🙂